12 juil. 13

HAWAII FIVE-0, SAISON 3

(diff fr)

Hawaii 5-0 reste régulière dans le niveau des enquêtes traitées au cours des saisons. Globalement, les enquêtes sont bonnes et ont toutes leur lot d’action, de chamailleries entre les personnages (pour être plus précis, entre Steve et Danny). On note cependant une montée des intrigues personnelles et des fils rouges. De la mort du père de Steve, on est passé à Wo Fat (et ses évasions incessantes) et le retour d’entre les morts de Doris, la mère de Steve, retour accompagné de ses zones d’ombres. Entretemps, on s’est attaché à la relation entre Danny et sa fille ; on a assisté au retour en grâce de Chin aux yeux de la police et à son histoire d’amour à la fin tragique ; et Kono s’est entichée d’un fils de yakuza souhaitant revenir dans la légalité. Finalement, Hawaii 5-0 n’est pas tombée dans l’écueil de se focaliser uniquement sur Steve et ses rebondissements familiaux, et c’est ce que j’apprécie.

 

hwaii 2

 

Au vu de ce qui s’est passé dans le final de la saison 3, je verrais bien un début de saison 4 divisé en deux lieux d’action : d’un côté Kono et Adam ne connaissant malheureusement pas de répit dans leur cachette, et d’un autre côté, Hawaii avec la recherche des yakuzas et les enquêtes traditionnelles. Quand je dis début de saison, je pense plus aux dix premiers épisodes (environ). N’y consacrer qu’un épisode en deux parties serait bien trop court et non crédible pour la tâche à réaliser. Par ailleurs, montrer davantage Kono en action et en difficulté serait bienvenu (on la voit trop souvent au bureau). Ensuite, toute l’équipe serait à nouveau réunie pour de nouvelles aventures et à ce moment, il serait bien de varier de temps en temps les duos… En ce qui concerne la scène finale de la troisième saison entre Steve et Wo Fat, loin d’impressionner, elle en devient un déjà vu pour cette série. Je m’explique : comment se fait-il que les méchants arrivent toujours à pénétrer les lieux placés sous sécurité maximale ?? Et que va-t-il advenir de Wo Fat ? Va-t-il encore s’échapper ou être enlevé (même s’il a été dit qu’on était venu pour le tuer) ? Encore un énième face à face qui va apporter une autre question sans réponse ? On a vu tant de fois ce genre de scène catastrophe qu’elle en a perdu sa saveur.

 

Pour terminer, je citerai les épisodes qui m’ont marquée. Je compte parmi eux la virée dans la forêt avec le groupe scout (ou un groupe de ce genre) de la fille de Danny (même pas tranquille dans la forêt !) ; le tueur aux prothèses de bras : même si cette histoire de vengeance n’était pas en elle-même innovante, c’est cette caractéristique du tueur qui m’a plu, ainsi que l’importance accordée à ses scènes où peut le suivre dans sa démarche. Les pérégrinations de Steve et Rollins en Corée du Nord pour retrouver le corps de l’ami de Steve m’ont touchée, et le type qui kidnappe une gamine et l’emprisonne pour recevoir 500 dollars d’allocations m’a juste horrifiée (comment peut-on faire une chose pareille ?!?!). La mise en scène de l’épisode avec la journaliste amenait un agréable changement. Quant au passage express (mais non moins original) de Chin en prison accompagné d’une émeute des prisonniers, le dénouement de l’épisode était tiré par les cheveux. Etrange que le 5-0, à lui seul (soit trois personnes) arrive à pénétrer dans la prison, se frayer un passage parmi la horde de prisonniers en ébullition, récupérer Chin et repartir avec autant d’aisance et aussi rapidement, pendant que des troupes de policiers à l’extérieur ont l’air d’être complètement dépassées par cette situation ? Quant au final, je ne m’attendais pas à voir un épisode non centré entièrement sur Kono, mais c’était aussi un traitement différent. Enfin, la mère de McGarrett est un sacré personnage et je suis à 100% pour plus de scènes où la mère et le fils se la jouent agents secrets en mission.

 

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

 

Sériecalement vôtre,

VK


11 avr. 13

HAWAII FIVE-O, 3*01, "LO A MAKUAHINE"

Une de perdue, deux de retrouvées, et un en cavale…

(diff fr)

Hawaii

 

L’épisode reprenait là où le final de la saison 2 s’était arrêté. C’était un bon épisode qui mêlait toutes les émotions : joie, peur, tristesse, étonnement, incompréhension. Kono était sauvée, mais à vrai dire, on s’en doutait un peu. Au passage, j’étais étonnée de revoir Adam, je pensais qu’il était en prison… J’étais aussi étonnée que la femme de Chin connaisse cette triste fin. Je pensais vraiment (et j’avais envie) qu’elle survivrait. Je n’étais pas particulièrement fan de ce personnage, mais voir Chin heureux en ménage me plaisait. Apparemment, les scénaristes ne partageaient pas le même avis. Ce drame pourra jouer sur la personnalité de Chin (en bien ou en mal).  De son côté, Steve retrouvait sa mère. Mon instinct ne m’avait pas trompée : la fausse mort de la mère de Steve et donc sa simulation de l’explosion de sa voiture faisait partie de mes hypothèses. Maintenant, on sait qui est Shelburne, et j’apprécie qu’Hawaii Five-O nous l’ait dévoilé lors de cet épisode (ou plus exactement, lors du dernier épisode de la saison 2). Le mystère s’est étalé sur une durée raisonnable au lieu de revenir à la charge de temps à autres et de s’éterniser au fil des années. Cet aspect est à la fois un avantage et un inconvénient. Avantage car finalement, nous avons une réponse claire et non pas évasive. On boucle une boucle et ça, ça fait du bien. Par contre, c’est aussi un inconvénient dans la mesure où maintenant qu’on connaît la vérité, et bien, il n’y a plus la question à un million de dollars qui était l’un des éléments de base de la série. Heureusement, les scénaristes avaient tout prévu et nous ont amené un deuxième mystère : pourquoi maman Steve n’a pas tué Wo Fat (ou blessé pour le désarmer) ? Après tout, elle avait bien tué son père, non ? Et là, je joue la fille qui casse tout : en fait, elle est la mère de Wo Fat… ou alors, elle a eu un enfant avec le père de Wo Fat, donc forcément, il y a un lien spécial entre elle et Wo Fat… oui, mon esprit peut me jouer des tours parfois... Finalement, on a un second mystère qui pourrait bien durer deux-trois saisons, donc c’était bien joué.

 

Tant qu’on parle de Wo Fat, celui-ci a encore réussi à s’échapper. J’avoue que ces évasions incessantes commencent légèrement à m’agacer, quand bien même elles seraient nécessaires pour faire avancer les mystères qui jalonnent la série. Le coup du prisonnier qui s’échappe en revêtant l’uniforme d’un gardien, je veux bien, même si c’est un peu gros (admirez comment on arrive à s’échapper aussi facilement d’une prison et cette modalité d’évasion revient assez souvent dans les séries et les films). Le coup de l’avion qui s’écrase en pleine forêt, oui, si on veut, mais ça commence à peser. L’hélicoptère suréquipé arrivant de nulle part, accrochant une ventouse sur le fourgon de transfert et qui le lâche en pleine mer, suivi d’une équipe de plongeurs équipés venant libérer Wo Fat, là, pour le coup, c’est un peu trop osé et tiré par les cheveux. Ce n’est pas parce qu’on est sur une île paradisiaque qu’il faut tout le temps en mettre plein la vue. Là, c’était too much. Néanmoins, ça avait l’avantage d’être différent, je le reconnais, car j’aurais aussi critiqué si Wo Fat avait été libéré lors d’un carambolage planifié ou d’un banal accident (du style un animal surgit de nulle part sur la route). Donc je vais plutôt retenir que les évasions de Wo Fat, si elles se multiplient encore, risquent de lasser.

 

Enfin, je suis contente qu’un nouveau personnage féminin partage l’affiche avec l’équipe. C’est toujours bien d’avoir des personnages féminins, d’autant plus que dans Hawai Five-O, ces femmes déménagent ! Donc point très positif pour la série, à condition qu’elles ne finissent pas par faire des apparitions purement anecdotiques.

  

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

 

Sériecalement vôtre,

VK